lundi 21 août 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Librairie OVNI Librairie OVNI + Vidéos
Forum Ufolibre Forum Ufolibre
Agenda Girondin Agenda Girondin
Annuaire Ufologique Annuaire Ufologique
Abonnement revues Abonnement revues
Associations girondines Associations girondines
Interviews de personnalités Interviews de personnalités
Librairie Impossible Librairie Impossible
Observations Observations
Pistes de recherche sur les OVNI Pistes de recherche sur les OVNI
   - Folklore ufologique et du passé
   - HET ou Hypothèse Extra-Terrestre
   - Inconscient Collectif
   - Intox lucrative
   - L’origine Intra-Terrestre
   - Le Monde des Illusions
   - Les Autres Dimensions
   - Manifestation des êtres divins
   - Phénomènes naturels dont certains sont inconnus
   - Ultra Top Secret
Revue de presse Revue de presse
   - Les vidéos sur internet
ZArchives CDIM-OVNI ZArchives CDIM-OVNI
   - Anomalies spatiales
   - L’Affaire Roswell
   - L’archéo-ufologie ou astro-ufologie
   - L’exo-biologie et la connexion Mars/Terre
   - Les congrès ufologiques
   - Les effets dûs aux ovnis
   - Les OVNI au fil du temps
   - Les ovnis : un phénomène mondial
   - Les ovnis et la science
   - Les ovnis et les autorités
Recevoir des infos géopolitiques rares
Le sommaire du prochain LIESILIESI

Inscription
Désinscription
Retour à la page d'accueil  ZArchives CDIM-OVNI  L’Affaire Roswell

L’autopsie de l’EBE - Découvertes de nouvelles anomalies !

mercredi 7 novembre 2001, CDIM-OVNI


"L’autopsie de l’E.B.E."

Découvertes de nouvelles anomalies !

par Hervé BROCA

Les échantillons de films de "l’autopsie" de Ray SANTILLI fournis à Bob SHELL (expert) cru que ces morceaux étaient les copies/duplicatas de l’original selon Clive TOBIN. Clive TOBIN, travaille depuis plus de 20 ans pour un laboratoire de traitement de films. C’est un professionnel très expérimenté. Il est président de la TOBIN CINEMA SYSTEM à Seattle. De plus, il est un des chercheurs du M.U.F.O.N l’une des associations ufologiques les plus représentative aux U.S.A. Clive TOBIN pense que les échantillons donnés par SANTILLI sont bel et bien des duplicatas. Les soupçons de TOBIN sont venus lors d’un show de la FOX à la Tv montrant le film de l’autopsie. Les échantillons montrés par la FOX étaient des copies. TOBIN. Il a déterminé que la copie avait été réalisée à partir de : soit une machine Bell & Howell C-Printer introduite à partir de 1960, soit un modèle d’imprimante JA qui l’aurait précédé de quelques années.

Comme il est impossible de lire tous les articles et dossiers sur l’incident de Roswell je me permets de vous livrer pêle-mêle des informations qui circulent sur le réseau Internet. De plus, vous trouverez une analyse audacieuse qui éclaire le "film de l’autopsie" commercialisé par Ray SANTILLI. Pure hypothèse ?


"Forum des rencontres" sur Compuserve

En Août dernier suite à la diffusion Tv du film de l’autopsie ; Bob SHELL fît cette déclaration ; "Je suis la personne en charge pour déterminer l’authencitité du film pour Ray SANTILLI. J’ai beaucoup d’informations que le public ignore encore. J’ai effectué une recherche sur l’état du caméraman et je dispose d’un échantillon du film sur mon bureau. Selon mes investigations, je donne une probabilité scientifique de 95% pour que ce film ait été manufacturé, exposé, et traité en 1947. Ceci est mon opinion en tant que professionnel." Il corrigea à 80% son estimation ultérieurement à la lumière de détails plutôt obscurs et sujet à caution.


Daily Roswell

Pour apprécier l’importance de la découverte de TOBIN il est nécessaire de revenir sur les déclarations du soi-disant caméraman de SANTILLI. Le 2 Juin 1947, -selon cette personne- il fut dépèché sur le terrain militaire de Roswell, puis conduit à 160 miles à l’ouest, près de la ville de Socorro où il filma une soucoupe et ses 4 "monstres", 3 d’entre eux étaient en vie. Puis il fut envoyé à Wright Field (maintenant la base de Wright-Patterson Air Forces) où il passa 3 semaines à filmer les débris. Au début du mois de juillet 1947, il fut envoyé à Ft Worth où il filma les autopsies des 2 "monstres".

Selon les dires du caméraman de SANTILLI ; "Après avoir filmé, j’avais plusieurs centaines de bobines. Je séparai les bobines qui demandaient un traitement spécial. La première fournée fut expédiée à Washington, et je continuai à traiter le reste les jours suivants. Une fois que les bobines aient été traité, je contactai Washington pour les prévenir de l’envoi final. Curieursement, ils ne venaient jamais collecter et préparer l’envoi des bobines. J’ai appellé plusieurs fois, en vain puis j’ai abandonné. La séquence est restée avec mois. En mai 1949, j’étais demandé pour filmer la troisième autopsie."

Visiblement au printemps 1949, les officiers du Pentagone et de l’Air Force se sont souvenus que le prétendu caméraman de SANTILLI avait filmé les 2 premières autopsies "d’E.T", et décidèrent de lui confier la troisième à Washington selon les propos de R.SANTILLI. Cependant, ces officiers oublièrent les portions de films des deux autopsies manquantes lors de l’expédition des bobines à l’U.S Air-Force (le caméraman souhaitait y effectuer un traitement spécial) et personne n’a pensé à demander à ce caméraman d’apporter les films manquants à Washington. De plus, il n’est pas venu à l’idée du caméraman d’y apporter les rouleaux pris en 1947... Si les petits morceaux de films que SANTILLI a proposé à Bob SHELL et à la FOX television sont les mêmes que les séquences tournées par le présumé caméraman de SANTILLI, alors les films de l’autopsie sont des copies réalisées peu après les années 50 date à laquelle les imprimantes JA et C-Printers étaient disponibles selon Clive TOBIN.

Cela soulève de nombreuses questions. Par exemple, si le film de SANTILLI est une copie faite sur un matériel qui n’existait pas avant le milieu des années cinquante, alors les allégations du caméraman ne peuvent être authentiques. Même si TOBIN avait faux et que les copies aient été réalisées en 1947 sur un tout nouveau modéle d’imprimante, comment le caméraman fût capable de dissimuler tant de rouleaux du film top-secret sans être inquièté ? Et pourquoi avoir attendu 45 ans avant d’essayer de vendre le film directement à un obscure distributeur anglais lequel a été rencontré par hasard, plutôt que de travailler avec un agent pour vendre son filme à un canal de télévision ou à un producteur d’Hollywood ? La vérité et quelquefois plus étrange que la fiction, mais toutes les histoires ne sont pas vraies.

Source : magazine SKEPTICS "UFO News Letter" par Philip J.KLASS en janvier 1996 - obtenu via INTERNET


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-Chronologie de l’affaire Roswell
-Autopsie de l’Alien
-Une hypothèse audacieuse


AUTEUR :
-CDIM-OVNI
Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -