vendredi 23 juin 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Librairie OVNI Librairie OVNI + Vidéos
Forum Ufolibre Forum Ufolibre
Agenda Girondin Agenda Girondin
Annuaire Ufologique Annuaire Ufologique
Abonnement revues Abonnement revues
Associations girondines Associations girondines
Interviews de personnalités Interviews de personnalités
Librairie Impossible Librairie Impossible
Observations Observations
Pistes de recherche sur les OVNI Pistes de recherche sur les OVNI
   - Folklore ufologique et du passé
   - HET ou Hypothèse Extra-Terrestre
   - Inconscient Collectif
   - Intox lucrative
   - L’origine Intra-Terrestre
   - Le Monde des Illusions
   - Les Autres Dimensions
   - Manifestation des êtres divins
   - Phénomènes naturels dont certains sont inconnus
   - Ultra Top Secret
Revue de presse Revue de presse
   - Les vidéos sur internet
ZArchives CDIM-OVNI ZArchives CDIM-OVNI
   - Anomalies spatiales
   - L’Affaire Roswell
   - L’archéo-ufologie ou astro-ufologie
   - L’exo-biologie et la connexion Mars/Terre
   - Les congrès ufologiques
   - Les effets dûs aux ovnis
   - Les OVNI au fil du temps
   - Les ovnis : un phénomène mondial
   - Les ovnis et la science
   - Les ovnis et les autorités
Recevoir des infos géopolitiques rares
Le sommaire du prochain LIESILIESI

Inscription
Désinscription
Retour à la page d'accueil  ZArchives CDIM-OVNI  Les ovnis et les autorités

Actualité et perspectives de la recherche " officielle " OVNI / OANI en FRANCE (3)

mercredi 7 novembre 2001, CDIM-OVNI


"Un Watergate Cosmique ?"

Jean-Jacques VELASCO

Maintenant retour au S.E.P.R.A. dont le responsable Jean-Jacques VELASCO est le coauteur avec Jean-Claude BOURRET du livre " OVNIS, la Science avance ".

Pour l’heure, il paraît inutile de décrire les activités habituelles de Jean-Jacques VELASCO et de sa petite équipe car il les a exposées longuement dans son interview publiée dans le numéro 4 ( Juillet-Août 1991 ) de la revue bimestrielle " Phénomena " dirigée par Perry PETRAKIS, très connu du petit monde ufologique.

Toutefois, VELASCO bien qu’habilité " secret - défense " n’a pas, tel un quelconque gradé de la Gendarmerie, qualité d’OPJ ( Officier de Police Judiciaire ).

D’où handicap certain pour mener à fond enquêtes de moralité et interrogatoires concernant notamment les témoins " présumés " de rencontres rapprochées avec OVNI et occupants.

Enfin toujours à propos de VELASCO, à noter un texte important paru sous la signature du journaliste Roman PONS PRADES dans l’hebdomadaire Télé K7 de la semaine du 23 au 29 Septembre 1995, à propos de l’autopsie de la créature de ROSWELL.

Voici cet extrait titré : "Jean-Jacques VELASCO : un Watergate Cosmique ? " dans lequel il déclare :

"Je ne peux pas me prononcer, dans la mesure où c’est plus un document à caractère médiatique qu’un fait scientifique. Le film peut être un canular ou être authentique. Dans le deuxième cas, est-ce qu’on peut le relier à un fait précis, je n’en sais rien. Cela date d’une cinquantaine d’années. A notre avis, il faut attendre des réactions gouvernementales américaines ( 5 ). Pour moi, c’est soit les fausses chroniques d’Hitler - des gens avaient vendu un faux journal d’Hitler à des journaux qui s’étaient fait gruger - soit un Watergate cosmique, un événement majeur révélé par des investigations menées par la presse. Je ne crois pas qu’on puisse trancher en FRANCE. Sur cette affaire, je bannis le mot croire de mon vocabulaire, il vaut mieux connaître et analyser. La croyance est réservée à l’idéologie".

Autres informations de source autorisée et touchant l’actualité et les perspectives de recherches officielles OANI/OVNI en FRANCE et pays limitrophes.

En premier lieu, cela concerne la notion d’autorisation préalable pour l’expression publique des militaires qui figure dans l’alinéa 3 de l’article 7 du Statut Général des Militaires ainsi que dans la note circulaire du Ministère de la Défense du 23 Avril 1991.

Mais il existe des moyens de coercition plus efficaces à l’encontre de ceux qui voudraient trop parler ou écrire publiquement sans autorisation, surtout s’agissant d’OVNIS. Ces moyens dépassent nettement le cadre réglementaire strict et procèdent de la notation, de la mutation, de l’inscription ou non au tableau d’avancement ou d’aptitude.

" Il vît à la fois surpris et effrayé jaillissant à 5 kms de distance dans un furieux bouillonnement d’eau, un colossal planètoïde de 2 kms d’envergure ".

Un seul exemple, oh combien instructif, Alain BOUDIER, ancien Auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale et familier du gratin politico-militaire de l’équipe CHIRAC, a tout récemment recueilli la confidence d’un Capitaine de Vaisseau de la F.O.S.T. ( Force Océanique Stratégique ) lequel lui a confié que se trouvant sur le pont d’un bâtiment de la Royale ( en clair Marine Nationale ) qui traçait dans les parages des Iles de la Sonde, il vît, à la fois surpris et effrayé, jaillissant à 5 kilomètres de distance, dans un furieux bouillonnement d’eau, un colossal planétoïde de 2 kilomètres d’envergure ( 2000 mètres ) à structure lisse et d’apparence métallique foncée lequel fusa en un clin d’oeil droit dans le ciel. Cet événement le marqua à un tel point qu’il fut en état de choc plusieurs jours de même que cinq membres de l’équipage alors présents à proximité.

Est-il besoin de préciser qu’au moment des faits son supérieur le Vice-Amiral Claude GUILHEM-DUCLEON, Commandant de la F.S.M. / F.O.S.T. ne l’aurait certainement pas autorisé à tenir une conférence de presse sur cet " incident " tout comme le ferait aujourd’hui son successeur, le Vice-Amiral Philippe, Jean-Marie ROY, désigné à ce poste le 10 janvier 1996.

Par ailleurs, s’agissant des perspectives de la recherche officielle OVNI/FRANCE, Claude CHAPEAU, déjà cité, a contacté le Général de Division Aérienne Michel BEAUDOUX, Directeur du C.I.D. ( Collège Interarmées de Défense ) situé à PARIS dans les locaux de l’Ecole Militaire où l’enseignement militaire supérieur est chaque année dispensé à 300 officiers français et étrangers.

Pourquoi cette démarche ? Et bien tout bonnement parce que le règlement du C.I.D. stipule que tout stagiaire est tenu de publier un article dans la plaquette interne appelée " Tribune du C.I.D. " et que rien ne s’oppose à ce que l’un d’entre eux rédige un article faisant part d’avis et d’idées personnelles sur le sujet OANI/OVNI, en proposant des solutions novatrices pour en éclairer les diverses facettes, notamment sur le plan militaire quant à la menace latente que présente le phénomène et aux moyens à mettre en oeuvre pour y faire face.

Qui plus est, il fit en sorte de saisir de l’intérêt d’une telle démarche le Comité Stratégique ( Etat-Major de Réflexion de 11 membres, présidé par le ministre de la Défense, Charles MILLON ) puisque son rôle est d’arrêter tout comme le S.G.D.N.

( Secrétariat Général de la Défense Nationale ) des propositions à partir desquelles le Président de la République fixe les orientations générales de la politique de Défense.

Ceci exposé, l’essentiel est de retenir que de hauts responsables Français commencent à se poser des interrogations question " OVNIS ".

Comment, sans pour autant déclencher une folle panique chez les gens, annoncer officiellement la réalité de l’existence d’OVNIS et occupants capables de se rendre subitement invisibles et inversement ?

A fortiori, que faire si survenait une grande vague hexagonale d’OVNIS avec atterrissages multiples et manifestations au sol de leurs occupants ? Là de toute évidence impossible de dissimuler les faits aux médias donc à l’ensemble de la population.

Que dire alors en cas d’agressions manifestes à notre encontre, style " enlèvements d’humains " sur le sol français ?

Ces agressions, peut-on les prévoir ? Viendraient-elles du Ciel, de la Mer, des deux à la fois, voire même en provenance d’autres dimensions ?

Encore une question réellement préoccupante. Que se passerait-il si demain des OVNIS utilisaient massivement leurs cyberarmes ( 6 ) pour paralyser l’informatique du Pays , ce qui revient à paralyser le Pays lui-même ?

Or, de tels incidents se sont déjà produits, mais très ciblés en Russie et aux U.S.A.

Autre problème posé aux Autorités et non des moindres. Quid des infiltrations clandestines dans notre Société par des Etres venus d’Ailleurs ?


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-Documents importants du FBI révélés...
-Le Protocole Interstellaire
-Actualité et perspectives de la recherche " officielle " OVNI / OANI en FRANCE (4)
-Confidences Spatiales
-Premier aperçu des Secrets NLO en ex-URSS
-Actualité et perspectives de la recherche " officielle " OVNI / OANI en FRANCE (2)
-Actualité et perspectives de la recherche " officielle " OVNI / OANI en FRANCE (1)


AUTEUR :
-CDIM-OVNI
Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -