jeudi 29 juin 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Librairie OVNI Librairie OVNI + Vidéos
Forum Ufolibre Forum Ufolibre
Agenda Girondin Agenda Girondin
Annuaire Ufologique Annuaire Ufologique
Abonnement revues Abonnement revues
Associations girondines Associations girondines
Interviews de personnalités Interviews de personnalités
Librairie Impossible Librairie Impossible
Observations Observations
Pistes de recherche sur les OVNI Pistes de recherche sur les OVNI
   - Folklore ufologique et du passé
   - HET ou Hypothèse Extra-Terrestre
   - Inconscient Collectif
   - Intox lucrative
   - L’origine Intra-Terrestre
   - Le Monde des Illusions
   - Les Autres Dimensions
   - Manifestation des êtres divins
   - Phénomènes naturels dont certains sont inconnus
   - Ultra Top Secret
Revue de presse Revue de presse
   - Les vidéos sur internet
ZArchives CDIM-OVNI ZArchives CDIM-OVNI
   - Anomalies spatiales
   - L’Affaire Roswell
   - L’archéo-ufologie ou astro-ufologie
   - L’exo-biologie et la connexion Mars/Terre
   - Les congrès ufologiques
   - Les effets dûs aux ovnis
   - Les OVNI au fil du temps
   - Les ovnis : un phénomène mondial
   - Les ovnis et la science
   - Les ovnis et les autorités
Recevoir des infos géopolitiques rares
Le sommaire du prochain LIESILIESI

Inscription
Désinscription
Retour à la page d'accueil  Pistes de recherche sur les OVNI  HET ou Hypothèse Extra-Terrestre

Le point sur les E.B.E.

lundi 10 octobre 2005, JP Delbarre


D’après les connaissances humaines, outre la diminution de la longueur des télomères au cours des duplications cellulaires comme cause à la biodégradation (le vieillissement), il faut, entre autres, incriminer les radicaux libres (électrons non appariés) produits par les cellules en tant que déchets. A priori, un organisme vivant sans respirer d’oxygène ne produirait plus de radicaux libres, combattus par les anti-radicaux se trouvant dans les aliments (fruits, légumes). Mais qui respire ingère - bien que des micro-organismes ne respirant pas d’oxygène, se nourrissent de quelque chose. En supposant, non gratuitement (car des autopsies d’humanoïdes auraient démontrées que ceux-ci avaient le palais obturé, et un sang incolore - voir les livres de Maurice Chatelain, ayant occupé de hautes fonctions à la Nasa -, donc ne respiraient pas davantage par la peau, comme les grenouilles), qu’une mutation ferait qu’un organisme complexe comme un être n’ait plus à ingérer, ni à respirer d’oxygène - quoi d’autre respirerait-on ailleurs que sur Terre, étant un présumé produit de l’évolution naturelle ? -, se produirait une atrophisation, puisque des organes deviendraient non fonctionnels. Il faudrait donc qu’en plus du non besoin automatique de respirer, il se produise une perte d’appétence et d’ingestion d’eau (déficit hydrique non mortel !). Si un humanoïde se dématérialise (Il ne peut vivre temporairement sur des réserves - graisse, poche d’oxygène) - tout en conservant sa matière, évidemment non désintégrée. Je pense en effet que seule la fréquence des particules, dont la nature est duale, change - ou disparaît dans une autre « dimension », il ne peut plus respirer, ni ingérer comme un humain le fait (quoi d’autre respirerait-il dans une autre dimension, ou un ailleurs fréquentiel ? Quoi ingérerait-il de supposé vital - vitamines - ? Quel liquide trouverait-il ?). Il faut donc croire qu’un métabolisme basal, ou celui reposant sur un apport chimique - matières - énergétique, ne sont pas des critères absolus sur lesquels reposerait toute vie dans l’univers ! Les humanoïdes autopsiés auraient eu un sang incolore, donc sans globules rouges, évidemment, transportant de l’oxygène grâce au fer pour notre espèce, ni élimination de déchets - urée - par les reins, d’excrétion par les intestins disparus !, atrophiés. Voies reproductrices atrophiées elles aussi, les ex femmes humanoïdes (l’apesanteur - magnétique - est-elle en cause : effets sur les liquides internes ? Les mâles deviendraient impuissants, les femelles non menstruées) ne produisent plus d’ovules : d’où les rapts ? En supposant qu’une civilisation très évoluée puisse s’en passer pour cloner (pas de parthénogénèse), l’hybridation avec notre espèce aurait un autre but que la survie de leur espèce dégénérée, appauvrie génétiquement probablement. Pour leur espèce, le repos ne serait plus nécessaire (comme les dauphins, les humanoïdes ne dormiraient plus par exemple), elle se régénérerait sur le plan énergétique grâce à des ondes (oscillations cellulaires) peut-être.

Les témoignages des abductés.

D’après des abductés, des fœtus - dont le génome a été trafiqué - seraient placés dans des incubateurs, et outre le milieu nutritif seraient reliés à des fils, type fil électrique. L’on peut donc se demander si le liquide ne supporte pas simplement le poids du fœtus pour qu’il se développe, puisque aucun cordon ombilical ne véhicule vers son ébauche d’estomac ce qui est indispensable à son développement au cours des mois jusqu’à ce qu’il soit mis à l’air libre ! Et l’apport d’oxygène ? Le lait ensuite ? Les humanoïdes sont asexués (tous ?), et les études avec mutilations sur les bovins ne visent quand même pas à vérifier le taux de polluants dans le lait, ni à en fabriquer un en poudre ! Aucun abducté ne rapporte avoir vu des biberons à bord d’un ovni, ni pour une génitrice involontaire d’avoir dû donner le sein à un bébé qu’on lui disait être - en partie - le sien. Ces hybrides là auraient-ils encore eu le palais obturé, et pas de pousse de dents, ni de rectum ( pas de couches à bord, et portées par les bébés à ma connaissance), pas de POUMONS, vu le palais obturé - si cela est, bien entendu. L’hybridation viserait à ce que la conformation interne et externe (organes et fonctions) des demi-humanoïdes devienne au cours des manipulations génétiques identique à la nôtre. L’on ne sait si les abductés marchent sur un support plancher à bord, mais sans doute que lorsque les hybrides auront une apparence identique à la nôtre morphologiquement, (et aspectivement pourront passer pour des humains terrestres) ils leur aura fallu auparavant apprendre à marcher pour ne pas ressembler aux hommes en noir aux jambes raides !

Pas d’invasion programmée ?

Le réchauffement climatique ne risque-t-il pas un jour de libérer les énormes quantités d’hydro-méthane présentes sous les sédiments marins, et gelées (c’est l’énergie qui succédera au pétrole, c’est dire les réserves qu’il y a !). Il y a 250 millions d’années cela est arrivé en Sibérie, et l’eau ne fut plus là partout pour permettre à bien des espèces de la boire. La raréfaction de l’oxygène (par réaction avec le méthane) aurait fait muter les animaux dans leur squelette (capacités respiratoires), et favorisé l’apparition des mammifères, vivipares donc et supposés ancêtres de l’homme. Il est plus qu’improbable que les espèces E.T doivent d’être à de semblables catastrophes, et la théorie de l’évolution des espèces s’en trouve fragilisée pour ce qui nous concerne (car les catastrophes passées, sur Terre, elles ne peuvent être niées). Des espèces ovipares existent toujours (et les ovipares et vivipares coexistent chez les poissons) ; dont l’ornithorynque et une sorte de porc-épic australien, allaitant ensuite - sauf erreur de ma part - leurs petits éclos, par suintement !, animaux dont les voies respiratoires et expiratoires sont les mêmes, au contraire des oiseaux.

Des humanoïdes auraient montrés une atmosphère terrestre en feu à des contactés, et les polluants de toute sorte pourraient, si cela se vérifiait ne pas être seuls en cause ? Les E.T auraient mis en garde les contactés à maintes reprises sur ce dont l’homme risque irréversiblement d’être responsable. Ils ont plus d’expérience. S’ils voulaient envahir la Terre, pourquoi attendraient-ils que l’on progresse technologiquement ? L’hybridation, si elle est une réalité, vise-t-elle à nous contrôler à notre insu un jour, pour éviter que cette planète et les espèces qu’elle abrite - dont l’homme - ne disparaisse ? (Le champ géomagnétique décline de plus en plus - en voie d’inversion ; donc nous ne seront plus protégés contre les radiations que par l’atmosphère un jour. Les E.T auraient prévenus des contactés que l’humanité subira une sérieuse réduction - succinct) Rappelez-vous la phrase de Malraux ; hélas l’humain n’a pas évolué spirituellement ! Attention, on ne peut oublier les souffrances morales et physiques infligées à des abductés par des humanoïdes. Il ne faut pas être naïf non plus. Et les mutilations humaines ?

A priori, les foetus non hybridés des abductées enceintes seraient modifiés génétiquement par manipulation afin de faciliter lorsqu’ils seront adolescents, l’hybridation. Ou ces gènes étrangers seraient transmis par la mère déjà modifiée biologiquement. A-t-on fait des tests sanguins, génétiques aux gens se prétendant abductés depuis leur enfance ?

Pour les gens ne connaissant pas mes idées : le temps.

A mon avis, le temps n’existe pas !, il n’y a que de l’espace. C’est pourquoi le don de cognition (pré, rétro) des « passé » et « futur », du déjà advenu et du non encore advenu - un simple ordonnancement dans l’espace d’événements successifs, ordonnancement ininterrompu, et infini - est possible. Car ce n’est pas parce qu’un être serait atemporel au contraire d’un être dit biologique, physique (ne se régénérant pas), que par exemple une peine de cœur devrait être pour lui éternelle et non temporaire ! Supprimez de vos conceptions celle du temps, vous ne changerez rien à ce qui est dans l’univers, la nature, aussi bien au niveau géologique que du vivant que, des étoiles etc : ce concept de temps est superflu. Qui dit « espace » - contenant ou support - dit « distance » A.B. », et se déplacer fait intervenir un intervalle dépendant de notre vitesse et de la distance. Représentez-vous un objet inaltérable se déplaçant à vitesse constante en ligne droite dans le vide éternellement, et voyez si le concept de temps vaut quelque chose ? Le mouvement a débuté ? si oui, et si déterminer son commencement dans l’espace est possible, le faire chronologiquement ne signifierait rien pour cet objet toujours égal à lui-même. S’il se produit pour lui des événements, par exemple toutes les x années lumière, cela ne voudra absolument pas dire qu’il vieillit en se déplaçant. Jean-Pierre Delbarre


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-Accord de la majorité des scientifiques sur un Univers suffisamment grand pour probablement héberger d’autres civilisations dont certaines plus évoluées que la nôtre.
-Classification des observations
-Les phénomènes ovnis sont la manifestation d’engins spatiaux d’extraterrestres qui sillonnent l’Univers et visitent la Terre sans intention de nuire, en vue de l’explorer et de l’étudier scientifiquement.
-Le phénomène ovni est la manifestation d’un contact avec des êtres supérieurs qui accompagnent le développement de la Terre avec bienveillance.
-Les échecs de Mars : présence ET ?
-Notice destinée aux témoins des observations d’OVNI
-Théories de Jean-Pierre PETIT sur la MHD et les voyages en prenant des raccourcis spatio-temporels : la distance n’est plus un problème.


AUTEUR :
-JP Delbarre
Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -