jeudi 29 juin 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Librairie OVNI Librairie OVNI + Vidéos
Forum Ufolibre Forum Ufolibre
Agenda Girondin Agenda Girondin
Annuaire Ufologique Annuaire Ufologique
Abonnement revues Abonnement revues
Associations girondines Associations girondines
Interviews de personnalités Interviews de personnalités
Librairie Impossible Librairie Impossible
Observations Observations
Pistes de recherche sur les OVNI Pistes de recherche sur les OVNI
   - Folklore ufologique et du passé
   - HET ou Hypothèse Extra-Terrestre
   - Inconscient Collectif
   - Intox lucrative
   - L’origine Intra-Terrestre
   - Le Monde des Illusions
   - Les Autres Dimensions
   - Manifestation des êtres divins
   - Phénomènes naturels dont certains sont inconnus
   - Ultra Top Secret
Revue de presse Revue de presse
   - Les vidéos sur internet
ZArchives CDIM-OVNI ZArchives CDIM-OVNI
   - Anomalies spatiales
   - L’Affaire Roswell
   - L’archéo-ufologie ou astro-ufologie
   - L’exo-biologie et la connexion Mars/Terre
   - Les congrès ufologiques
   - Les effets dûs aux ovnis
   - Les OVNI au fil du temps
   - Les ovnis : un phénomène mondial
   - Les ovnis et la science
   - Les ovnis et les autorités
Recevoir des infos géopolitiques rares
Le sommaire du prochain LIESILIESI

Inscription
Désinscription
Retour à la page d'accueil  Librairie Impossible

Extraterrestres : l’enquête
UN LIVRE DE STÉPHANE ALLIX

mercredi 27 septembre 2006


Note de lecture par Gildas Bourdais

On se souvient sans doute de l’excellent film Enlevés, de Stéphane Allix, présenté en clôture du festival Jules Verne, au Grand Rex à Paris le 11 avril 2005, puis diffusé sur la chaîne 13ème Rue. Allix, journaliste déjà connu pour ses enquêtes de terrain, notamment en Afghanistan, a été amené à s’intéresser aux ovnis en rencontrant le Dr John Mack à l’occasion d’un séminaire intitulé « Cosmos et conscience » en septembre 2003, aux Etats-Unis. John Mack s’est intéressé, de son côté, aux enquêtes d’Allix en Asie, et l’a invité une semaine chez lui. Ainsi, Stéphane Allix a eu la chance d’être introduit très vite, par un chercheur de premier plan, sur ce terrain si difficile des enlèvements. John Mack lui a fait rencontrer plusieurs témoins crédibles, et d’autres spécialistes, au premier rang desquels Budd Hopkins, qui avait lui-même « converti » John Mack au début des années 90. Il en est résulté, d’abord son film Enlevés en 2005, et maintenant le livre Extraterrestres : l’enquête, publié en septembre 2006 chez Albin Michel.

Je le dis tout de suite : c’est à mon avis un bon livre. Il a d’abord le mérite, appréciable par les temps qui courent, de s’adresser à un large public, de manière sensée, compréhensible par le plus grand nombre, sans heurter les convictions, notamment religieuses, des uns et des autres. On comprend l’intérêt d’une telle démarche, dans l’ambiance actuelle, encore dominée par le scepticisme très « convenable » du monde scientifique et intellectuel français. Mais la qualité des témoignages et de la réflexion en font aussi une lecture à recommander à tous ceux qui s’intéressent de près, non seulement aux ovnis, mais à ce domaine controversé des enlèvements.

Stéphane Allix a élargi son enquête, pour traiter d’abord la question des ovnis proprement dite, d’où le titre du livre (choisi par l’éditeur, m’a-t-il précisé). Dans une première partie, il présente des cas d’observations d’ovnis par des pilotes français qu’il a pu rencontrer grâce au général Letty. On retrouve le colonel Giraud et sa confrontation à bord d’un Mirage IV, qui figurait dans le rapport du Cometa, et l’on découvre celle du capitaine Jack Krine, en 1975 à bord d’un Mirage IIIC (que l’on a pu voir dans le film OVNIS, Le secret américain : c’était l’homme aux grandes moustaches sur le terrain de La Ferté Allais !). Stéphane Allix évoque aussi, bien sûr, la réactivation récente du service d’enquêtes du CNES, rebaptisé GEIPAN. Tout ceci est bien connu des ufologues français mais il est toujours bon de le rappeler pour un large public.

L’essentiel du livre, cependant, est consacré au dossier des enlèvements, tel que Stéphane Allix a pu le découvrir aux Etats-Unis. On y retrouve ainsi plusieurs témoins du film, notamment Michael et Trish, Karin, Sue et David, mais aussi leurs enfants Danny et Jake, et d’autres témoins comme Will et Randy. Ces témoignages forment déjà un dossier très crédible sur la réalité des enlèvements, qui est renforcé vers la fin du livre par un entretien avec Budd Hopkins. Celui-ci apporte au livre une vision plus « réaliste », si l’on peut dire, que John Mack, qui est plus porté aux spéculations philosophiques et spirituelles. Je crois que c’est bien à Hopkins que revient la conclusion, très provisoire, que nous ne savons toujours pas quels sont, ni la nature, ni les objectifs de ces êtres mystérieux qui semblent s’intéresser fortement au génome humain. Stéphane Allix a préféré laisser dans l’ombre des aspects plus dérangeants tels que les prélèvements d’ovules et de semence, et les scénarios inquiétants de fabrication d’êtres hybrides élaborés par certains auteurs, comme David Jacobs. Il préfère ainsi, à la suite de John Mack, parler d’experiencers plutôt que d’enlevés ou d’abductés. Sans doute a-t-il eu raison d’éviter les aspects les plus scabreux de ces histoires, s’adressant à un public qui a été déjà bien trop « travaillé » par les « X Files » et autres productions du même acabit.

Tout au long se son livre, Stéphane Allix se livre à une réflexion personnelle qui tend à inscrire le sujet dans une perspective plus « spirituelle ». Ce n’est pas par hasard s’il commence son livre pas le récit de sa rencontre, en 2000, avec le Karmapa, jeune lama tibétain que l’on croit être le dernier « Bouddha vivant », et qui venait de fuir le Tibet pour rejoindre en Inde le Dalaï-lama. Allix raconte avec émotion cette rencontre, en particulier quand il lui a parlé, à sa grande surprise, des autres êtres intelligents qui peuplent le cosmos ! C’est le récit de cette rencontre qui avait intéressé John Mack. Allix évite, cependant, de trancher sur la question, particulièrement débattue comme l’on sait, de la nature des « visiteurs » : extraterrestres, aliens ou autres entités ? En revanche, il se lance dans l’évocation de concepts de physique avancée, comme ceux de David Bohm et Bernard d’Espagnat, sur la relativité, la révolution quantique et la physique « non locale », qui nous conduisent à nous interroger sur la nature de l’univers, unique ou multiple, on ne sait ... En attendant, il propose, à l’instar de John Mack, d’être attentif au contenu « écologique » des messages reçus pas les experiencers, une recommandation que l’on ne peut qu’approuver !


Bon de commande Alapage


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-L’or des étoiles : Nouveau regard sur le système solaire
-Journal de bord d’un petit gris
-Le Grand Livre des Prophéties
-Hommage à Bernard Bidault
-Dialogues avec les morts
-Nouvelle édition DVD Rennes le Château
-Astérix et les Extraterrestres
-DVD des RENCONTRES UFOLOGIQUES DE GRAULHET - 9 & 10 SEPTEMBRE 2006
-Stratagème
-OVNI : 60 ans de désinformation


Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -