Retour au format normal


Bilan pour une propulsion avancée

19 juin 2000

par AIPL

BILAN POUR UNE PROPULSION AVANCEE

L’atelier annuel sur la propulsion avancée s’est tenu du 31 mai au 2 juin au Jet Propulsion Laboratory de la NASA. Parmi les sujets abordés, il y avait la propulsion chimique (hydrogène métallique), la propulsion électrique (moteur au lithium qui peut fonctionner avec une puissance de 250 kW alors qu’un moteur ionique équivalent opère a 2,5 kW), la propulsion nucléaire (fission et fusion), la voile solaire, le filin électrodynamique, la micro propulsion (moteur ionique sur puce pour les futurs microsatellites des interféromètres spatiaux), le système MHD qui excite l’air externe au moyen d’une énergie électrique pour produire une poussée supérieure, la propulsion par antimatière (stockage haute densité a l’aide du Penning trap qui utilise une combinaison de basse température et de champs électriques) ou encore le programme BPP (Breakthrough Propulsion Physics) avec ses fameux "Warp drive" et "Worm hole".

Spacenews 296 - 19/6/2000

AIPL