Retour au format normal


Une autre réalité
LE TÉMOIN VOIT-IL BIEN LA RÉALITÉ ?

18 avril 2009

par Patrick GEOFFROY

C’est la question que je me suis posée dans les années 1980/1984 et que je me pose toujours. Après 35 ans de recherches, bien des enquêtes et des lectures, la question reste en suspension.

Je prône qu’effectivement dans un certain nombre de cas, pas tous, le ou les témoins voient une réalité qui n’est pas forcément la bonne. Je prends référence ici sur deux critères. Dans les observations nocturnes, il suffit de peu pour que l’interprétation soit faussée même s’il y a quelque chose d’existant. Par ailleurs, connaissant l’illusionnisme depuis 1976, je m’avance à faire un rapprochement en ce que voit un spectateur et un témoin.

- Illusionnisme : la scène est préparée. Le magicien met tous les objets en place de manière à faire voir aux spectateurs ce qu’il veut et ceci grâce à la lumière, à la musique et également le détournement d’attention. En bref, le spectateurs peut voir en toute bonne foi une personne qui se coupe la tête alors que la tête n’est pas coupée.

- Ufologie : la scène est naturelle. De jour ou de nuit nous sommes en présence d’un environnement, d’objets, de bruits naturels ou artificiels ainsi que d’une voûte céleste, bleue, noire, ou grise... Lorque l’objet, la lumière ou l’humanoÎde apparait, notre observateur se retrouve comme sur une scène naturelle. Mais ses sens, son comportement, les lumières et les sons ne jouent-ils pas aussi une sorte de détournement d’attention. Dans cette optique, je peux donc m’avancer pour dire que le témoin ne voit pas la véritable scène mais quelque chose de déformé.

L’ ADRUP en 1982 avait créé un test sous forme de maquette avec un environnement en carton et un objet posé au sol d’une taille anormale. Curieusement les personnes faiant ce test ont tous vu l’environnement mais pas l’objet insolite. Curieux

Cela n’enlève rien à la réalité de l’observation. C’est une piste à étudier.

Un test de ce genre sera proposé dans le courant de l’année 2009 à plusieurs ufologues afin de comprendre les réactions des observateurs. Ce test sera expliqué sur la liste ADRUP

Patrick GEOFFROY